Migrants - Calais : nos reportages au coeur du bidonville

le
0
En avril dernier, le nombre de migrants installés sur le site de la jungle de Calais était de 1 000. Quatre mois plus tard, ce chiffre a doublé. 
En avril dernier, le nombre de migrants installés sur le site de la jungle de Calais était de 1 000. Quatre mois plus tard, ce chiffre a doublé. 

La ville de Calais est à nouveau au centre de l'actualité. Depuis quelques semaines, les migrants arrivaient pourtant dans la jungle du Nord-Pas-de-Calais sans que cela fasse beaucoup de bruit. D'avril à juillet, leur nombre a doublé, passant à 2 000 clandestins installés dans des tentes fragiles, déchirées. Un flot silencieux, continu, que les autorités ont choisi d'installer loin des regards, loin du centre-ville, vers une sortie d'autoroute.

Un migrant soudanais, qui tentait l'exil mardi dans la nuit vers la Grande-Bretagne, est la neuvième personne à décéder à Calais depuis le début du mois de juin. Ces morts remettent en lumière une ville qui fait face difficilement à l'afflux toujours plus important de migrants en quête d'une vie meilleure et aux tentatives inconscientes de passer par le tunnel sous la Manche. Quelque 1 500 tentatives d'intrusions ont ainsi été recensées dans la nuit de mardi à mercredi.

Calais, ville de l'éternel recommencement, ville d'accueil et de départ, où Le Point.fr vous propose de plonger avec quatre vidéos de reportage tournées en avril dernier, au coeur du bidonville, au plus près des migrants et de leur parcours.

Calais, ville d'accueil de migrants (1) : « Notre centre, une première en Europe »

Calais, ville d'accueil de migrants (2) : la jungle, « ce bidonville »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant