Mgr Barbarin : "Jamais je n'ai couvert de faits de pédophilie"

le
0
Je veux bien qu?on dise que je me suis trompé, que la justice me le montre, a réagi Mgr Barbarin (à gauche sur la photo) face aux accusations à son encontre.
Je veux bien qu?on dise que je me suis trompé, que la justice me le montre, a réagi Mgr Barbarin (à gauche sur la photo) face aux accusations à son encontre.

« Je prends mes responsabilités. » Le cardinal Philippe Barbarin a répondu directement à Manuel Valls depuis Lourdes mardi à midi, lors d'une conférence de presse improvisée, alors que la réunion des évêques de France devait se tenir à huis clos. « Il connaît mieux que moi les lois de la République. Il a raison, je lui promets que je vais les prendre. On s'est peut-être trompés, et on va voir ce qu'il faut faire pour la suite. »

Philippe Barbarin, notamment mis en cause dans l'affaire Preynat, a réaffirmé n'avoir « jamais couvert le moindre acte de pédophilie » après la nouvelle plainte déposée concernant des agressions sexuelles présumées commises par un prêtre de son diocèse de Lyon. « Je veux dire avec la plus grande force que jamais, jamais, jamais je n'ai couvert le moindre acte de pédophilie, a assené l'archevêque de Lyon. Cela fait dix-sept ans que je suis évêque. J'ai eu connaissance de tels faits deux fois, en 2006 et en 2014, la police m'en est témoin. Et deux fois j'ai immédiatement suspendu les prêtres. À aucun des deux je n'ai redonné de ministère. »

Des prêtres laissés en poste

« Nous avons pris conscience en vingt ans de l'ampleur de ce drame qu'est la pédophilie, a pour sa part tenu à rappeler devant la presse Mgr Pontier, président de la Conférence des évêques de France (CEF). Mais nous découvrons des questions nouvelles, ou qui se posent de manière...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant