Mexique : le Veracruz, une zone rouge pour les journalistes

le
0

Au Mexique, la province de Veracruz est l’une des plus dangereuses au monde. Alors que l’actualité est dominée par le crime organisé, les cartels de la drogue, la corruption ou encore l’impunité... Les journalistes n’y sont pas les bienvenus pour y tourner des reportages. Ces cinq dernières années, 19 journalistes ont été assassinés et 5 autres sont portés disparus. Qui en veut à ces journalistes et pourquoi ? Enquête de nos correspondants.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant