Merkel en dépression nerveuse ?

le
1
La chancelière allemande Angela Merkel, photo d'illustration.
La chancelière allemande Angela Merkel, photo d'illustration.

Excès de narcissisme, politique irrationnelle sur la question des migrants, perte de contact avec la réalité... Le constat du psychanalyste Hans-Joachim Maaz est sans appel : la chancelière allemande présente tous les symptômes d'une dépression nerveuse, selon lui. « Merkel souffre, comme beaucoup de puissants, d'un orgueil qui, entre-temps, l'a rendue imperméable à la critique », déplore le psychologue, qui suit la carrière politique d'Angela Merkel depuis plusieurs années, interrogé par le

Huffington Post allemand.

Il estime que la politique de la chancelière est « complètement irrationnelle ». Selon Hans-Joachim Maaz, la chancelière fait davantage des choix « émotionnels » afin d'obtenir l'assentiment du plus grand nombre, au lieu de prendre des décisions rationnelles, évoquant notamment l'arrêt des centrales nucléaires allemandes après la catastrophe de Fukushima.

Chute de popularité

Son comportement « de plus en plus intraitable » atteste selon lui du fait qu'elle a perdu pied. Hans-Joachim Maaz compare ainsi le comportement d'Angela Merkel à celui d'une célébrité. « Cela commence par la solitude, puis l'alcool et enfin la dépression. » Le psychanalyste va même plus loin et se dit convaincu de l'imminence d'un effondrement psychologique. Il affirme également que son comportement narcissique est « dangereux pour l'Allemagne ».

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz il y a 10 mois

    Il ferait bien d'examiner notre pitre... Que dis-je notre..nos ! Il y a belle lurette que la réalité n'est plus leur souci quotidien... Quand on fait su scooter à 60 piges afin de rejoindre Juliette... On peut se poser de grandes questions...