McDonald's : les employés invités à soigner leurs brûlures avec du ketchup

le
0
Un employé préposé aux frites chez McDonald's.
Un employé préposé aux frites chez McDonald's.

Une étude qui fait froid dans le dos. Le cabinet Hart Research Associates révèle que 33 % des employés de McDonald's qui se sont brûlés sur leur lieu de travail se voient proposer des condiments comme de la moutarde, du beurre ou du ketchup, à la place de médicaments appropriés. Le Guardian, qui a relayé l'information lundi dernier, explique que la raison tient aux rythmes infernaux des chaînes de fast-food, et au manque de personnel."Mes supérieurs me poussaient à travailler toujours plus vite, et en tentant de leur obéir, j'ai glissé sur le sol encore humide, attrapant dans ma chute un gril chaud", raconte Brittney Berry, qui travaille chez McDonald's à Chicago depuis 2011. "Mes supérieurs m'ont dit de mettre de la moutarde dessus", précise l'employée. Citée par le quotidien britannique, l'employée a souffert de brûlures sévères sur son avant-bras, ainsi que de nerfs endommagés à la suite de cet accident, qui l'a obligé à rater trois semaines de travail, sans être payée.Près de 30 plaintesSelon Hart Research Associates, qui a interrogé sur Internet 1 426 personnes travaillant dans divers fast-foods, quatre employés sur cinq se sont brûlés au travail l'année dernière, et 58 % des sondés ont été brûlés à plusieurs reprises. Le Guardian indique que 28 plaintes pour manquements à la sécurité et à la santé ont été déposées ces deux dernières semaines par des salariés de McDonald's ayant souffert de graves...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant