Mazières : "Claude Bartolone se livre à une caricature racoleuse !"

le
1
François de Mazières député et maire  (LR) de Versailles
François de Mazières député et maire  (LR) de Versailles

« Versailles, Neuilly et la race blanche... » Le socialiste Claude Bartolone n'a pas fait dans la dentelle pour attaquer son adversaire LR Valérie Pécresse, qui habite Versailles et dont la circonscription s'étend en partie sur ce territoire. Des propos tenus dans un entretien à L'Obs et réitérés sur i>Télé ce matin. Victime collatérale de cette attaque, le député et maire (LR) de la ville, François de Mazières, réagit vivement.

Le Point.fr : Que Claude Bartolone pointe du doigt Versailles en parlant de « race blanche » », ça vous a choqué ?

François de Mazières : Cette sortie est surtout ridicule. Claude Bartolone devrait davantage apprendre à connaître les villes de la région qu'il aspire à diriger. Versailles n'est pas atypique. C'est une ville de 90 000 habitants, qui recèle une tradition forte de logements sociaux. Tout le monde le sait, sauf visiblement Claude Bartolone. Notre cité comprend 18,2 % de logements sociaux. Et ce taux pourrait être porté à 25 % si l'on y intégrait les 2 500 logements militaires, dont les habitants, aux revenus correspondants aux critères d'attribution des logements sociaux, mériteraient amplement de bénéficier des mêmes droits que tous les Français. Sur les huit quartiers que compte Versailles, trois forment de grands quartiers sociaux auxquels peut s'ajouter, comme je vous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le vendredi 11 déc 2015 à 13:51

    Bartelone comme tous les gouvernants socialistes de ce gouvernement une nullité qui en danger devient vulgaire et agressive.