Mathieu Madénian déprogrammé d'un festival pour avoir insulté les électeurs du FN

le
0
L'humoriste a été condamné en janvier 2013 pour injure publique à verser 1 000 euros de dommages et intérêts au Front national.
L'humoriste a été condamné en janvier 2013 pour injure publique à verser 1 000 euros de dommages et intérêts au Front national.

C'était le mot de trop. L'humoriste Mathieu Madénian a été déprogrammé du festival du rire de la ville, à Saint-Raphaël, par le maire UMP Georges Ginesta. Motif : l'humoriste avait insulté les électeurs du Front national sur un plateau télévisé en 2011, les traitant de "fils de p...", rapporte Var matin. C'est à la demande de l'opposition FN que l'affaire est abordée le 24 juillet au conseil municipal. Au cours de la séance, le conseiller FN Nicolas Melnikowicz demande l'annulation de la représentation au motif que Mathieu Madénian, condamné pour ses propos, "n'a, à ce jour, toujours pas présenté d'excuses publiques". Le maire de la ville, qui n'était visiblement pas au courant du passif du comique, a tranché en faveur du FN : "On peut ne pas être d'accord avec un parti politique, mais ce n'est pas une raison pour insulter les Français." Double peinePour ces propos, le comique a été condamné en janvier 2013 à 1 000 euros d'amende avec sursis pour injure publique ainsi qu'à verser 1 000 euros de dommages et intérêts au parti et 1 500 euros de frais de justice. Une condamnation qui n'a pas suffi, aux yeux de la mairie, à éponger le préjudice. Mathieu Madénian avait pourtant exprimé un simulacre de regret, dans une interview à la Dépêche en juillet 2013 : "Mon boulot à moi, c'est d'être marrant. Ça, ça ne l'était pas." Et d'ajouter, néanmoins, que "parmi les électeurs du FN, il y a quand même des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant