Martinique : François Hollande, en vert et malgré tout

le
0
François Hollande participe au sommet Caraïbe climat 2015 en Martinique.
François Hollande participe au sommet Caraïbe climat 2015 en Martinique.

Après l'appel de Manille en février, lu par la comédienne oscarisée Marion Cotillard, l'appel de Fort-de-France. Cette fois, point d'actrice à la tribune. Firmine Richard fait partie de la délégation française pour cette tournée aux Antilles, mais c'est la ministre de l'Écologie Ségolène Royal qui doit se charger du discours.

L'organisation du sommet Caraïbe climat 2015, qui réunit les chefs d'État et de gouvernement de la région, prépare clairement la COP21, qui aura lieu à Paris début décembre. François Hollande mise beaucoup sur la réussite de cette conférence internationale, mais cela n'oblige pas à oublier que le président est un converti très récent, un converti pragmatique, en quête de symboles positifs marquant son quinquennat. En Martinique, il tient donc à convaincre qu'il va faire face aux "défis extraordinaires que nous pose le changement climatique" : "Ses conséquences en chaîne, désastres en cours et à venir, le renouvellement brutal qui s'imposera à tous", précise l'appel de Fort-de-France qui énumère : "l'élévation du niveau de la mer, l'apparition de nouvelles maladies, la réduction de la productivité agricole, le bouleversement des traditions de pêche".

Algues nauséabondes

Les Caraïbes sont particulièrement concernées par ces risques. À Fort-de-France, les habitants racontent les conséquences de l'invasion des algues saragasses le long des côtes antillaises. Les traînées marronnasses gigantesques sont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant