Marseille, championne de France des feux rouges grillés

le
2
Les automobilistes bordelais ne supportent pas d'attendre au feu vert.
Les automobilistes bordelais ne supportent pas d'attendre au feu vert.

Mais dans quelle ville de France brûle-t-on le plus de feux rouges ? Selon une enquête du magazine Auto Plus

, la réponse est Marseille. Et de loin. Si, à l'échelle nationale, le magazine spécialisé a constaté qu'environ un feu sur trois n'était pas respecté, la proportion de feux grillés atteint un sur deux dans les grandes villes du Sud. À Marseille (Bouches-du-Rhône), 61 % des feux rouges et oranges sont grillés. Nice (Alpes-Maritimes) décroche la médaille d'argent avec 51 % de feux brûlés, et Paris la troisième place du podium avec 43 %. La capitale française et la cité phocéenne se rapprochent sur leur propension à griller les feux rouges : 11 % pour les Franciliens contre 15 % pour les Marseillais.

Un feu tricolore centenaire

En théorie, klaxonner en agglomération est interdit, sauf en cas de danger immédiat. En théorie seulement, car toujours selon Auto Plus, les Bordelais n'attendent que 3,7 secondes avant de klaxonner un conducteur lorsque le feu passe au vert. Dans le classement des dix plus grandes villes françaises, les automobilistes bordelais sont ceux qui s'énervent le plus vite de la passivité des autres usagers aux intersections. À l'inverse, les Clermontois (Puy-de-Dôme) sont visiblement plus détendus puisqu'ils ne mettent que 8,2 secondes en moyenne avant d'appuyer sur le klaxon. Pour mener leur enquête, les journalistes d'Auto Plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pienegro il y a 4 mois

    De quelle origine est la population de Marseille en sa majorite?Les muses comme par hasard!

  • am013 il y a 4 mois

    Et pas que de cela...corruption, détournements, incivilites, etc...