Marisol Touraine : "Je comprends l'inquiétude des médecins"

le
0
Marisol Touraine considère que le médecin généraliste doit être au coeur du système de santé.
Marisol Touraine considère que le médecin généraliste doit être au coeur du système de santé.

Pour protester contre la réforme du système de santé, les médecins généralistes, spécialistes, rejoints par SOS Médecins, ont entamé lundi leur deuxième semaine de grève qui doit se poursuivre jusqu'à mercredi. Et le syndicat des médecins libéraux (SML) a appelé les grévistes à continuer leur action en se ralliant aux mouvements de fermetures des cabinets les 5 et 6 janvier, lancés respectivement par les cliniques privées et par MG-France, syndicat de généralistes. Devant ce mouvement social massif, des discussions ont repris avec le ministère de la Santé, prêt à réécrire certains points litigieux de son projet de loi, dont l'examen, initialement prévu début 2015, n'interviendra qu'au printemps. Entretien avec la ministre Marisol Touraine. Le Point : Les médecins sont hostiles à la généralisation du tiers payant. Le gouvernement peut-il revenir sur ce principe dont la mise en place inquiète les médecins généralistes ?Marisol Touraine : Il faut que tout le monde puisse aller chez son médecin sans appréhension, même avec des difficultés financières. C'est pour ça que le tiers payant, qui existe dans d'autres pays, est une avancée sociale. Les médecins de proximité veulent être mieux reconnus face à l'hôpital ! Or, à l'hôpital, il y a le tiers payant. Mais je suis prête à travailler à la rentrée sur les conditions de sa mise en oeuvre, notamment sur les garanties de paiement, qui constituent une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant