Marion Maréchal-Le Pen attaque "Minute" en justice

le
0
Marion Maréchal-Le Pen veut attaquer l'hebdomadaire d'extrême droite Minute pour avoir révélé la semaine passée sa grossesse.
Marion Maréchal-Le Pen veut attaquer l'hebdomadaire d'extrême droite Minute pour avoir révélé la semaine passée sa grossesse.

Minute fait décidément beaucoup parler de lui ces derniers temps. Alors que le parquet de Paris a cité à comparaître au tribunal correctionnel l'hebdomadaire, qui avait comparé en novembre 2013 Christiane Taubira à un singe, c'est cette fois Marion Maréchal-Le Pen qui veut attaquer la publication d'extrême droite.Comme le révèle Le Figaro, le torchon brûle entre la nièce de la présidente du Front national et l'hebdomadaire. En cause : la jeune députée du Vaucluse n'a pas du tout apprécié que le titre révèle sa grossesse la semaine passée. Un communiqué du parti frontiste indique que l'intéressée "a chargé son avocat d'introduire une procédure en violation de l'intimité de la vie privée à l'encontre d'un hebdomadaire qui, la semaine dernière, a, de façon inacceptable, publié à son sujet des informations strictement confidentielles".Jean-Marie Le Pen vend la mècheL'information a pourtant en partie filtré ce week-end de la bouche même de Jean-Marie Le Pen. Le président d'honneur du FN, en meeting à Saint-Étienne, a en effet semblé se réjouir de voir sa descendance s'agrandir : "II y a 25 ans que j'aurais dû prendre ma retraite, mais je suis toujours au taf, car j'ai la foi. Je le fais pour mes enfants, mes petits-enfants et peut-être bientôt mes arrière-petits-enfants", a fait savoir le grand-père de Marion Maréchal-Le Pen.Ce n'est pas la première fois que les affaires familiales des Le Pen font la une de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant