Marine Le Pen : "Personne ne peut affaiblir" le FN

le , mis à jour le
0
Marine Le Pen revient sur la crise que traverse son parti après les propos polémiques de son père.
Marine Le Pen revient sur la crise que traverse son parti après les propos polémiques de son père.

Marine Le Pen revient, dans une interview au Figaro à paraître jeudi, sur la crise que traverse son parti après les propos polémiques de son père. "Je me trouve obligée, dans l'intérêt de mon pays, de prendre une décision difficile qui met en cause des liens filiaux. Mais le Front national est le seul outil d'espérance pour la France", confie-t-elle au quotidien. Et d'ajouter : "Personne ne peut l'affaiblir et je ne laisserai personne le faire. En tout cas, pas tant que je serai présidente."

La présidente du FN explique ensuite au Figaro les raisons qui ont motivé son choix d'organiser un bureau politique rapidement. Elle indique qu'il se réunira le 17 avril "selon les règles statutaires" avec un vote à main levée sur les investitures et si Jean-Marie Le Pen persiste à se présenter en Paca il y aura un candidat du FN contre lui. "On ne peut pas faire régner l'autorité et imposer une discipline à tous, sauf au président d'honneur. Sinon, c'est l'anarchie, le chaos et la contradiction", explique Mme Le Pen.

"Je respecterai les règles statutaires"

Le bureau politique "se tiendra sous la forme d'une commission d'investiture", a-t-elle dit. "Je respecterai les règles statutaires. Mais je ne pense pas que cela changera grand-chose. Je note que Jean-Marie Le Pen a toujours préféré le vote à main levée", a-t-elle répondu à la question de savoir si le vote serait à bulletins secrets ou à main levée.

"Quand on a la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant