Manuel Valls veut réformer davantage le marché du travail

le
8
MANUEL VALLS VEUT RÉFORMER DAVANTAGE LE MARCHÉ DU TRAVAIL
MANUEL VALLS VEUT RÉFORMER DAVANTAGE LE MARCHÉ DU TRAVAIL

PARIS (Reuters) - Manuel Valls a annoncé mercredi qu'il réunirait en janvier les partenaires sociaux pour voir quelles améliorations apporter à la loi sur la sécurisation de l'emploi et les a invités à trouver un accord dans leur négociation sur le dialogue social.

Après les mesures sur la sécurisation de l'emploi et la formation professionnelle, "il faut aller plus loin", a dit le Premier ministre, qui présentait la loi sur la croissance et l'activité du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.

Il a ainsi souhaité que deux ans après l'accord national interprofessionnel et la loi de sécurisation de l'emploi un bilan soit fait "pour voir ce qui a bien marché mais aussi ce qui est décevant, par exemple les accords de maintien dans l'emploi, qui sont beaucoup trop peu utilisés".

"Il faudra corriger dans la loi ce qui doit l'être. Je réunirai à Matignon en janvier avec le ministre du Travail les partenaires sociaux pour voir ensemble quelles améliorations nous pouvons apporter", a ajouté Manuel Valls.

La négociation sur la modernisation du dialogue social dans l'entreprise reprend jeudi et une dernière séance est prévu les 18 et 19 décembre.

"Il faut qu'elle réussisse et pour cela chacun doit faire un effort dans un esprit de compromis pour parvenir à un accord dans les semaines qui viennent", a dit Manuel Valls, qui promet une loi le traduisant "le plus vite possible, dans les premières semaines, dans les premiers mois de l'année 2015".

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé de "nouvelles initiatives" pour lutter contre les fraudes au détachement de travailleurs, qui feront l'objet d'une réunion des différents acteurs le 15 janvier à Matignon.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le mercredi 10 déc 2014 à 15:06

    Réunir les partenaires sociaux c'est refiler le mistigri en ayant la certitude de l'immobilisme et de pouvoir rejeter les responsabilités d'un échec sur les autres.

  • M1945416 le mercredi 10 déc 2014 à 15:01

    là il y aurait des millions d'économies qu'on pourrai déduire de cout du travail , mais c'est la famille les copains qui occuper ces postes, et bien sur des électeurs

  • M1945416 le mercredi 10 déc 2014 à 15:00

    75 agences par région pour s'occuper du développement économique , payer par nos impôts, des réformes à faire il y en a , à commencer par ce mille feuille , ainsi que des différence public -privé , ainsi que toute ces agences semi gouvernementale qui coutent 50 milliards /an , pour définir la taille des courgette en vente, ou les caractéristiques que doivent avoir un pulvérisateur, bref "hautement" important , mais ça ...

  • dhote le mercredi 10 déc 2014 à 14:48

    Réunir les partenaires sociaux c'est l'art et la manière de ne rien faire, quel comique.

  • C177571 le mercredi 10 déc 2014 à 14:05

    A force de faire de fausses reformes,il n'y aura plus rien à réformer puisqu'il n'aura opus de travail!!

  • ppetitj le mercredi 10 déc 2014 à 13:53

    Valls dit "il faut aller plus loin". Les US font des essais pour Mars...Ils demandent des volontaires...

  • lorant21 le mercredi 10 déc 2014 à 13:40

    Loi de sécurisation de l'emploi. 6 entreprises sur les 3 millions de France ont signé un accord. C'était pourtant le grand succès de F.Hollande.

  • M2766070 le mercredi 10 déc 2014 à 13:35

    réunir les Partner sociaux... ils connaissent le travail eux?