Manuel Valls sur TF1 : "Il faut continuer à viser ceux qui nous attaquent"

le , mis à jour le
0
Manuel Valls, photo d'illustration.
Manuel Valls, photo d'illustration.

Après deux jours de discours à l'Assemblée nationale mardi sur une intervention terrestre française en Syrie et sur l'aide aux réfugiés ce mercredi, Manuel Valls est sur le plateau de TF1 où il répond aux questions de Gilles Bouleau.

20 h 25. « Nous n'hésiterons pas à rétablir les frontières »

« Il y a, en Syrie, la préparation d'attentats contre notre sol, d'où les survols que nous avons amorcés. » « Il faut continuer à viser ceux qui nous attaquent et en même temps ne rien faire qui puisse consolider le régime de Bachar el-Assad, qui est responsable de la mort de milliers de personnes, responsable du surgissement de Daesh et de l'exode des réfugiés vers l'Europe. »

« Il faut avoir une politique constante et des mesures que les Français comprennent. » « Nous n'hésiterons pas à rétablir les frontières si l'afflux est trop important, je le redis. »

20 h 15. « Il faut bien distinguer les demandeurs d'asile et les autres »

« Je connais la générosité des citoyens. En même temps, je comprends parfaitement les inquiétudes. Le gouvernement, face à ce désordre et face à cette émotion, doit montrer de la maîtrise et doit incarner l'ordre de façon à accueillir les réfugiés. »

« Il faut bien distinguer les demandeurs d'asile et les autres. Il ne faut pas que ceux qui sont en difficulté dans notre pays aient le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant