Manuel Valls met son équipe de campagne en marche

le , mis à jour le
2
Manuel Valls fait face à de multiples obstacles dans sa course à l'Élysée.
Manuel Valls fait face à de multiples obstacles dans sa course à l'Élysée.

Manuel Valls s'apprête à lancer sa campagne pour de bon, une semaine après sa déclaration de candidature à la présidentielle via la primaire de la gauche. « Une candidature de révolte », a-t-il clamé dans Le Journal du dimanche.

L'ancien Premier ministre réunira mardi soir à la maison de la Chimie, à Paris, les élus qui le soutiennent. Près de 200 personnes sont attendues pour cette réunion à huis clos. Mercredi matin, Manuel Valls s'installera dans son quartier général, sis au 104, avenue de France, dans le 13e arrondissement de Paris, non loin de la bibliothèque François-Mitterrand. Ce sera l'occasion de dévoiler à la presse son équipe de campagne. Elle devrait être composée d'une douzaine de personnes. Pour l'instant, seul le nom du directeur de campagne est connu. Il s'agit de Didier Guillaume, président du groupe PS au Sénat et hollandais de la première heure.

Manuel Valls devrait pouvoir compter sur quatre porte-parole, deux femmes et deux hommes, représentant plusieurs sensibilités du PS... jusqu'aux aubryistes. Martine Aubry étant la première ennemie de Manuel Valls chez les socialistes, le symbole est important. Le député de l'Essonne Carlos Da Silva, le sénateur du Val-de-Marne Luc Carvounas et son ancien directeur de la communication à Matignon Harold Hauzy ne seront jamais bien loin.

« On ne s'improvise pas candidat »

D'autant que Manuel Valls, qui, après deux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 le lundi 12 déc 2016 à 18:05

    il est en révolte contre lui-même ?

  • JOG58 le lundi 12 déc 2016 à 17:49

    ah bon.....