Manuel Valls : le festival des couacs !

le
0
Manuel Valls.
Manuel Valls.

France Inter : vous allez nous parler ce matin d'un grand tour de force de Manuel Valls ? C'est quoi ?Charlotte Chaffanjon : Manuel Valls a réussi à rayer un mot du vocabulaire de ses adversaires : c'est le mot couac. Vous vous souvenez quand Jean-Marc Ayrault était Premier ministre ? Tous les jours on parlait de couacs pour raconter les divisions au gouvernement. Et puis si je vous dis Cahuzac et Florange, là, c'est le couac érigé en art. Les élus rapportaient que ce que les électeurs ne supportaient plus, c'était justement ces couacs. D'ailleurs, Manuel Valls l'avait très bien compris. Voici ce qu'il disait quelques jours après son arrivée à Matignon en avril dernier. "Je vais demander à Thales de me construire un logiciel qui sera exporté partout dans le monde, qui sera le logiciel anti-couac." Voilà, alors apparemment Manuel Valls n'a pas encore reçu sa commande à Thales... Parce que vous savez ce qui a changé depuis Jean-Marc Ayrault ? Dites-nous. Rien du tout. En réalité, Manuel Valls ne comptait pas sur un logiciel, mais sur lui-même. Il avait confiance en sa capacité à faire rentrer tout le monde dans le rang. Il faut entendre comment ses proches parlent de lui. Le sénateur Luc Carvounas dit tout simplement : "Son ADN, c'est l'autorité naturelle." On a vu le résultat, sur Arnaud Montebourg, ministre de l'Économie de Valls qui a expliqué haut et fort pourquoi il n'était pas d'accord avec la politique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant