Magnanville: après le drame la polémique

le
0

Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient après l'assassinat de deux policiers à Magnanville. Du côté des politiques c'est loin d'être l'union nationale. La Droite et le FN demandent des comptes au gouvernement. Le tueur, qui était surveillé et fiché, s'est réclamé de l'organisation État islamique et a revendiqué son acte barbare en direct sur "Facebook Live".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant