Luc Ferry : Sarkozy, l'opportunisme !

le
0
Luc Ferry était l'invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI.
Luc Ferry était l'invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI.

Audrey Crespo-Mara : Le premier défi de Nicolas Sarkozy, nouveau président de l'UMP, est de "rassembler" sa famille politique. Mais Bruno Le Maire refuse d'être son numéro deux. Et Fillon et Juppé refusent de rejoindre son comité d'anciens Premiers ministres. Luc Ferry : Nicolas Sarkozy semble désormais pris en tenaille entre Alain Juppé et Bruno Le Maire...Non, Bruno Le Maire lui rendra service ! Il sera plus le concurrent de Juppé que le concurrent de Sarkozy ! Bruno Le Maire prépare le coup d'après. Il se rangera très certainement aux côtés de Nicolas Sarkozy, sans se coucher, mais il se rangera aux côtés de Sarkozy. Ce sera plus une gêne pour Juppé que pour Sarkozy. Mais, cela dit, ce qui est frappant à l'UMP - ce n'est pas le cas de Bruno, c'est peut-être le seul qui ne soit pas justement dans cette optique-là -, c'est le taux de haine ! Je n'ai jamais vu ça de ma vie ! Le taux de haine est hallucinant ! C'est quand même le phénomène majeur. Là-dedans, Bruno Le Maire est plutôt un homme sympathique et modéré. Mais il ferait mieux d'arrêter d'insulter Bayrou parce qu'un jour ou l'autre il aura besoin du centre. Il est en fait beaucoup plus proche de Bayrou qu'il ne veut bien le dire. Arrêtons d'insulter l'avenir ! Le centre, on en aura besoin. Je ne dis pas ça parce que je suis centriste, moi j'ai toujours été gaulliste. Mais on n'est pas obligé, pour se positionner, d'exclure une partie du centre...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant