Louis Aliot : "Le Se?nat ressemble a? un ce?nacle de siestes !"

le
0
Député européen et vice-président du FN, Louis Aliot commente l'entrée du parti au Sénat.
Député européen et vice-président du FN, Louis Aliot commente l'entrée du parti au Sénat.

Invite? d'Audrey Crespo-Mara sur LCI, Louis Aliot, de?pute? europe?en, vice-pre?sident du FN, re?agit a? l'entre?e de son parti au Se?nat, haute assemble?e dont Marine Le Pen demandait la suppression en janvier dernier. Audrey Crespo-Mara : C'est une victoire historique, le Front national fait son entre?e au Se?nat avec deux e?lus. David Rachline, maire de Fre?jus dans le Var, devient a? 26 ans le plus jeune se?nateur de l'histoire, aux côtés de Ste?phane Ravier, maire du 7e secteur de Marseille, dans les Bouches-du-Rho?ne. Le Front national consolide encore un peu son ancrage politique. Il poursuit son travail de normalisation... Louis Aliot : Oui, de normalisation, d'implantation, puisque de?sormais aucune assemble?e ne lui est impossible. La preuve, le Se?nat e?tait la plus herme?tique de toutes, et nous y arrivons avec deux e?lus, dont le benjamin de l'Assemble?e. Ce qui fait que, a? la fois a? l'Assemble?e nationale et au Se?nat, les deux plus jeunes e?lus sont des e?lus du Front national, ce qui est un signe aussi pour l'avenir. Par rapport aux forces politiques aujourd'hui au pouvoir, je ne parle pas de la gauche parce que je pense qu'elle disparai?tra aux prochaines e?lections, une UMP en tre?s grande difficulte?, et un parti centriste qui se cherche encore, nous sommes aujourd'hui en capacite? de rassembler au-dela? des clivages traditionnels.Au-dela? des grands e?lecteurs FN, d'autres ont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant