Loi travail : en arrière toute ?

le
0
Les éditorialistes pointent les erreurs de communication de l'exécutif sur le projet de loi.
Les éditorialistes pointent les erreurs de communication de l'exécutif sur le projet de loi.

À quelques heures de la présentation d'une version « corrigée » du projet contesté de réforme du droit du travail, les éditorialistes estiment lundi que « l'exécutif joue son va-tout » et s'attendent à un « recul » de la part du gouvernement. « Hollande et Valls jouent leur va-tout », titre Les Échos qui estime que « le rejet actuel de la réforme du marché du travail par une partie de la gauche ne doit pas faire dévier François Hollande de cette ligne, au risque de perdre sur tous les tableaux ». « Un quitte ou double », assure Philippe Palat, du Midi libre. Car soit [le gouvernement] désamorce la grogne avec des aménagements qui séduisent les syndicats, apaisent les jeunes et calme la rue ; soit il rate le coche et la colère s'amplifiera. Voire se généralisera. »

Une loi écrite « par un homme seul »

Le « président joue son va-tout dans une fin de quinquennat dont il semble avoir lui-même organisé le chaos », remarque Bruno Dive de Sud-Ouest. Qui fustige la méthode et pointe les erreurs de François Hollande dans cette affaire : « Tout a été fait à l'envers dans cette affaire. Au lieu de pratiquer en amont la négociation sociale, on sort dans la presse un avant-projet de loi (...), on brandit d'emblée la menace du 49.3. (...) Puis devant la fronde qui monte et face à la rue qui gronde, on se décide à pratiquer dans l'urgence cette concertation. (...) Commencée sous le signe...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant