Loi Macron : une réforme au forceps ? (partie 1)

le
0

Manuel Valls a décidé de se passer de vote pour faire passer la loi Macron. C'est la deuxième fois que le gouvernement a recours à l'article 49.3 de la Constitution. Les députés de l'opposition et les frondeurs sont furieux et dénoncent l'absence de débats. Le gouvernement a-t-il raison de passer en force ? Pourquoi la loi Macron ne satisfait personne ? Nous en discutons avec nos invités.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant