Logements sociaux: l'État choisit Ormesson-sur-Marne pour préempter un terrain

le
8

INFOGRAPHIE - Patrick Kanner, ministre de la ville, se rend ce vendredi sur place. Il souhaite la création de 500 logements dont 200 logements sociaux. Située dans le Val-de-Marne, cette ville de 10.000 habitants ne compte que 1,7% des logements sociaux.

Ormesson-sur-Marne est dans le viseur du gouvernement. La ville de 10.000 habitants ne respecte pas le seuil minimal de logements sociaux demandé par la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain). Pour y remédier, le gouvernement a choisi d’exercer son droit de préemption. La ville se voit obligée de construire des logements sociaux sur un de ses terrains, révèle ce matin RTL.

«Dans ces villes carencées, c’est-à-dire où il n’y a pas assez de logements sociaux, les préfets pourront délivrer des permis de construire à la place des maires. D’autre part, ils auront le pouvoir de préempter des terrains constructibles, des immeubles de logements ou des appartements à vendre», expliquait au Figaro Thierry Repentin ,délégué interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, en juin dernier. Ormesson-sur-Marne est la première ville à être concernée par cette décision. Seul 1,7% des logements de la ville sont des HLM, bien loin des 20% demandés pour une ville de 3500 habitants.

«Nous avons repéré des communes qui ne jouent pas le jeu, explique au micro de RTL Patrick Kanner, ministre de la Ville. Je ne suis pas un père Fouettard, je suis là pour faire respecter la loi». Le ministre se rendra ce vendredi matin à Ormesson, dans le Val-de-Marne. Ville à un peu moins de 20 kilomètres du centre de Paris. «Nous avons repéré un terrain qui appartient à l’État, et en partie à des particuliers que nous allons contacter», ajoute-t-il. Pour l’instant le terrain n’est qu’une immense friche avec quelques hectares d’herbes, de foin, de boue où l’on croise des promeneurs de chiens précise RTL.

L’objectif est de construire 500 logements, dont 200 logements sociaux «réservés à un public prioritaire». Le terrain, lui, est situé à côté du château d’Ormesson, classé aux monuments historiques. «L’image du logement social avec des tours de 50 étages, c’est terminé», veut rassurer Patrick Kanner.

Le gouvernement a identifié «entre 30 et 40 communes» qui ne jouent pas le jeu. Le ministre de la Ville a assuré vouloir se rendre dans chacune d’elle. «Les communes se situent essentiellement dans les régions PACA et en Ile-de-France». A savoir s’il se rendrait aussi à Neuilly-sur-Seine, Patrick Kanner a assuré que la ville faisait des efforts. «Ce n’est pas le cas de toutes les villes en Ile-de-France et dans les Alpes-Maritimes».

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • UBOAT le vendredi 25 sept 2015 à 13:07

    Punir, amende, obligation ou punition et payement, récupérer de l'argent par tout les moyens, gouvernement d'affamés, plus de démocratie, tout ce qui n'est pas interdit est obligatoire, ce pays est devenu invivable, les bandits en col blancs qui nous "dirigent" n'ont plus qu'un seul but pour le peu de temps qu'ils leur restent au pouvoir, ce remplir les poches avant leur disparition définitive !

  • gnapi le vendredi 25 sept 2015 à 11:31

    Sinon on voit que là, comme par hasard, il manque des HLM. Pas de chance il y en a 77 130+ en attente d'affectation mais il en faut plus à cet endroit. C'est ça la politique sociale et du logement en France. Le logement c'est 40 millard par an d'aide ... au passage.

  • gnapi le vendredi 25 sept 2015 à 11:29

    Puis dans le canton de Créteil, une commune UMP ... fallait pas la rater non plushttps://fr.wikipedia.org/wiki/Ormesson-sur-Marne

  • gnapi le vendredi 25 sept 2015 à 11:29

    En effet, elle échappait encore à l'ambiance banlieue si commune en ile de France : http://www.insee.fr/fr/themes/comparateur.asp?codgeo=com-94055Voire même pour certains quartiers :http://www.kelquartier.com/ile_de_france_val_de_marne_commune_ormesson_sur_marne_94490-c94055/revenu_moyen.htmlMais bon, avec déjà des taux d'impôts locaux à 23%, gageons que cela ne va pas diminuer !

  • gouraudp le vendredi 25 sept 2015 à 11:10

    L’objectif est de construire 500 logements, dont 200 logements sociaux «réservés à un public prioritaire»..............................................................Et donc on vas ramener pour cette petite commune très jolie que je connais bien environ 1500 habitants...Je pense que le voisinage vas être très content..

  • Aston54 le vendredi 25 sept 2015 à 10:34

    Mesure purement politicienne... placer 20% de logements sociaux c'est s'assurer presqu'autant d'électeurs avec l'espoir de conquérir des mairies autrement impossibles à gagner!!!!! quant au coté démocratique de cette mesure... je vous laisse juger!!!

  • cmoineau le vendredi 25 sept 2015 à 10:28

    A t on demandé aux habitants s'ils étaient d'accord pour avoir une telle population avec tout ce que ça entraine ( école, garderie..etc) qui va payer? Le social oui à la condition que le baille soit reconductible tous les ans , et viré si il ne respecte pas le voisinage

  • geo.sou le vendredi 25 sept 2015 à 10:04

    Sommes nous en démocratie ou sous une forme de dictature larvée ?