Logement : Martine Aubry défie Manuel Valls

le
0
Manuel Valls et Martine Aubry.
Manuel Valls et Martine Aubry.

Cécile Duflot aurait-elle trouvé en Martine Aubry un soutien inattendu ? Selon une information révélée par Le Journal du dimanche et confirmée ensuite par la mairie de Lille, Martine Aubry a demandé samedi que sa ville, "reconnue comme la troisième la plus chère de France", et d'autres villes volontaires bénéficient comme Paris de l'encadrement des loyers.

"Nous demandons que, comme Paris, Lille et d'autres villes volontaires bénéficient de l'encadrement des loyers prévus par la loi Alur dans le respect de l'engagement 22 de François Hollande", a déclaré la maire PS de Lille dans un communiqué. "Paris n'est pas la seule ville de France à avoir besoin d'une régulation de ses loyers", a estimé Martine Aubry dans le communiqué cosigné par Audrey Linkenheld, députée PS du Nord et conseillère municipale déléguée au plan lillois de l'habitat et co-rapporteur de la loi Alur.

"Le fait que l'on n'encadre que Paris est incompréhensible au regard du marché immobilier français et de la situation dans un certain nombre de territoires où les loyers dépassent les moyens de beaucoup de personnes", a déclaré Audrey Linkenheld. Manuel Valls est pourtant revenu vendredi sur la généralisation de l'encadrement des loyers, annonçant qu'il le limitait à la capitale, à titre expérimental.

"Nous travaillons en anticipation des obligations légales"

Dans le communiqué, Martine Aubry note qu'"il est bien sûr exact, pour reprendre les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant