Les Restos du coeur ont ouvert à l'Ambroisie

le , mis à jour le
1
Le président français François Hollande a dîné lundi soir au restaurant 3 étoiles L'Ambroisie, place des Vosges, à Paris, avec le président américain Barack Obama, son secrétaire d'État John Kerry, la ministre de l'Écologie française Ségolène Royal, et son homologue aux Affaires étrangères Laurent Fabius notamment.
Le président français François Hollande a dîné lundi soir au restaurant 3 étoiles L'Ambroisie, place des Vosges, à Paris, avec le président américain Barack Obama, son secrétaire d'État John Kerry, la ministre de l'Écologie française Ségolène Royal, et son homologue aux Affaires étrangères Laurent Fabius notamment.

Les Restos du coeur ont rouvert leurs portes ce lundi 30 novembre. Cette 31e campagne d'hiver prendra fin le 20 mars 2016 et devrait servir près de 128,5 millions de repas à 1 million de personnes qui n'ont pas ou plus les moyens de se nourrir. Les années précédentes, ce triste coup d'envoi faisait la une des télévisions. Un ministre, parfois le premier d'entre eux, et plus exceptionnellement le chef de l'État se rendait dans l'un des centres de l'association fondée en 1985 par Coluche. Il donnait un symbolique coup de main aux 70 000 bénévoles qui, chaque année, offrent du temps et de l'énergie à ceux qui n'ont plus rien.

Très Ancien Régime

Cette année, François Hollande n'a pas eu le coeur de déroger à la tradition. Il est allé au resto. À l'Ambroisie. Un trois étoiles Michelin qui se présente ainsi sur la page d'accueil de son site : "Le restaurant L'Ambroisie est un véritable joyau de la gastronomie française. Installés place des Vosges depuis 1986, Mathieu et Bernard Pacaud y réalisent une cuisine sans fioriture, d'un luxe non tapageur, d'un respect inconditionnel de la tradition et de l'élégance, qui combine avec brio classicisme et modernité."

On y est bien, dans un cadre très Ancien Régime. Cet établissement est situé sur une place qui fut d'abord « Royale », puis « des Fédérés », « de l'Indivisibilité » avant de devenir « des Vosges » en 1800, en hommage à ce département qui acquitta le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5859377 le mardi 1 déc 2015 à 13:13

    indécent ...