"Les propos de Trump renforcent la légitimité du régime nord-coréen"

le
0
Le président américain Donald Trump, le 8 août 2017.
Le président américain Donald Trump, le 8 août 2017.

En quelques jours, la tension a monté d'un cran entre les États-Unis de Donald Trump et la Corée du Nord de Kim Jong-un. Malgré les propos incendiaires du président américain, il est encore possible d'éviter une escalade militaire, juge Antoine Bondaz, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste de la Chine et de la Corée du Nord.

Le Point.fr : Comment expliquer la récente escalade verbale entre les États-Unis et la Corée du Nord ?

Antoine Bondaz : On constate une tendance de fond, à savoir l'accélération des essais balistiques nord-coréens sous Kim Jong-un. Entre 1994 et 2011, la Corée du Nord de Kim Jong-il avait réalisé seize essais. Il y en a eu quatre-vingts depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-un fin 2011.

Les deux essais balistiques intercontinentaux de la Corée du Nord, le 4 et le 28 juillet dernier, s'inscrivent dans cette tendance. L'escalade verbale des derniers jours s'explique par la réaction virulente du régime nord-coréen aux sanctions adoptées par le Conseil de sécurité de l'ONU il y a une semaine et par les interventions médiatiques du président américain Donald Trump qui ont contribué à ajouter de l'huile sur le feu.

Cette tension est-elle inédite ?

Les escalades verbales sont fréquentes entre les deux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant