Les prix des carburants restent bas

le
0

Le repli des cours du pétrole qui persévère a rapidement absorbé les nouvelles taxes sur les carburants. Malgré tout, une légère remontée pourrait intervenir au cours des prochains jours.

Vite fait bien fait: les nouvelles taxes sur les carburants apparues au 1er janvier (+ 4,8 centimes par litres) ont rapidement été absorbées grâce à la tendance baissière des prix du pétrole. La courbe est moins spectaculaire qu'à la fin de l'année 2014, mais elle est toujours présente, note le site spécialisé carbeo.com, la première base de données sur les stations services et les prix des produits pétroliers en France, Belgique et Luxembourg. Rappelons qu'en quelques mois, le baril a quasiment chuté de 50%.

Selon les derniers relevés de carbeo.com, depuis le 1er janvier, les prix du gazole ont baissé de 2,9 centimes par litre (en moyenne nationale), passant ainsi de 1,129 euro à 1,117 euro par litre. «En ce qui concerne l'essence sans-plomb, la tendance est identique»: l'essence sans-plomb 95 est passée de 1,289 euro par litre à 1,275 euro soit une baisse de 2,5 centimes par litre. L'essence sans-plomb 98 s'est également repliée de 2,4 centimes par litre passant ainsi de 1,356 euro par litre le 1er janvier à 1,336 euro par litre.

Faut-il s'attendre en 2015 à une année aussi prolifique pour le consommateur que le cru 2014? Carbeo.com introduit dans ses prévisions une légère inflexion de la situation actuelle: «La tendance baissière constatée depuis ce début d'année, va ralentir à la faveur d'un baril du pétrole qui se stabilise. Nous anticipons une stagnation des prix des carburants, voir une très légère hausse dans les prochains jours.» Ce serait une première pour le consommateur au regard des derniers mois.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant