Les pouvoirs de la BCE évalués par la justice européenne

le
0

En 2012, Mario Draghi avait calmé les marchés en affirmant qu'il était prêt à tout pour sauver l'euro, quel qu'en soit le prix. Une liberté d'action contestée par certains professeurs d'université allemands. C'est finalement la Cour de justice de l'Union européenne qui va se prononcer sur le sujet. Réponse à 15 heures.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux