Les policiers se mobilisent contre "la haine anti-flic"

le
0
À Paris le 28 avril, une nouvelle manifestation contre la loi El Khomri dégénère.
À Paris le 28 avril, une nouvelle manifestation contre la loi El Khomri dégénère.

Dans les cortèges anti-loi travail, un nouveau slogan a fait son apparition non sans succès : "Tout le monde déteste la police". À peine plus d'un an après la grande manifestation du 11 janvier 2015, où les passants embrassaient des hommes en bleu, c'est peu dire que les policiers ne le goûtent guère. Trop, c'est trop pour le syndicat majoritaire des gardiens de la paix Alliance. Il appelle mercredi les policiers à manifester le 18 mai, pour dire "stop à la haine anti-flic", après deux mois de manifestations marquées par de nombreux affrontements.

Au vu du sentiment de "défiance relayé jour après jour contre des policiers fatigués, épuisés" et des "centaines" de policiers blessés dans les manifestations, Alliance veut mobiliser "pour que tout cela cesse", annonce le syndicat dans un communiqué de presse. Alliance "s'indigne de cet acharnement irresponsable à vouloir faire croire que les policiers sont des brutes sauvages qui frappent aveuglément sur la jeunesse" et dénonce "cette démagogie idéologique qui prône la haine et la violence contre la police républicaine".

Depuis deux mois, les forces de l'ordre sont en effet fortement mobilisées pour encadrer les manifestations contre la réforme de la loi travail, émaillées de violences. Plus de 1 000 personnes ont été interpellées depuis deux mois et plus de 300 policiers et gendarmes ont été blessés, selon une source policière. La publication de deux affiches...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant