Les piques de François Hollande et de Michel Sapin sur Emmanuel Macron

le
2
Emmanuel Macron en compagnie de François Hollande et de Manuel Valls sur le perron de l'Élysée. 
Emmanuel Macron en compagnie de François Hollande et de Manuel Valls sur le perron de l'Élysée. 

Depuis l'annonce, mercredi 6 avril, du lancement de son mouvement politique En marche !, les piques contre l'ambitieux ministre de l'Économie fusent. Et les traits d'humour moqueurs ne viennent pas tous du camp adverse, bien au contraire. François Hollande, connu pour son appétence pour les mots d'esprit, ne s'est pas privé de tancer Emmanuel Macron lors de son déplacement à Metz pour le 18e conseil des ministres franco-allemand jeudi 7 avril. Selon les médias sur place, en l'occurrence Le Figaro et Le Parisien, le chef de l'État aurait lancé : « Je cours, je cours ! » en référence à l'appellation du mouvement politique « transpartisan ».

Plus tard, François Hollande aurait ajouté sur un ton plus sérieux : « Un ministre peut dialoguer avec les citoyens, cela s'appelle faire de la politique », comme le rapporte le site du Lab politique d'Europe 1. Michel Sapin, voisin du jeune ministre de l'Économie à Bercy, a également emboîté le pas du président dans la surenchère moqueuse : « Il est en marche, mais il recule déjà », a ainsi taclé le ministre des Finances.

Manuel Valls, le plus cinglant

Sur un registre plus cinglant, Manuel Valls, dont l'inimitié avec Emmanuel Macron est régulièrement soulignée par les médias, s'est fendu d'une petite sortie un brin méprisante en déclarant : « Je n'ai pas de temps à perdre avec ça. » Plus tôt, le locataire de Matignon n'avait pas hésité...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le samedi 9 avr 2016 à 18:32

    Et je rajoute que les dinosaures du PS le vire ou ferment leur .....

  • frk987 le samedi 9 avr 2016 à 18:05

    Un mec qui couche avec une bonne femme qui a l'âge de sa mère a forcément un problème.