Les péages et les parkings plombent le budget automobile des Français

le , mis à jour à 15:26
3

Les automobilistes dépensent 5700 euros par an pour leur voiture, selon des calculs effectués par le site Drivepad.fr. L'effet de la baisse des prix à la pompe a été effacé par la hausse d'autres postes de dépenses.

Les Français dépensent 5700 euros par an pour leur voiture. D'après les calculs effectués par le site d'informations pour les conducteurs Drivepad.fr, et repérés ce vendredi par RTL, ce budget est resté stable (+0,1% sur un an) et en dessous de l'inflation (0,5%) en 2014. Les spécialistes expliquent cette évolution par «l'impact très fort de la baisse des prix des carburants», qui ont atteint un plus bas depuis quatre ans en fin d'année dernière. Une chute des prix à la pompe qui a allégé au final le «budget utilisation du véhicule», en léger recul de 0,38%.

Mais l'effet de la baisse des prix des carburants (-3,1% pour les supercarburants et -4,5% pour le gazole et GPL) et des pneus (-1,5%) est torpillé par l'augmentation d'autres postes de dépenses. L'entretien (+2,1%) et les réparations (+3,1%), les pièces détachées (+2,1%), les péages (+1,4%) et les parkings (+1,3%) pèsent davantage sur la facture finale. Les primes d'assurance, en revanche, ont légèrement reculé de de 0,2% l'an dernier. La tendance restera sage cette année: les assureurs prévoyaient d'appliquer une hausse modérée de 0 à 2,6% au 1er janvier dernier.

Par ailleurs, le prix des voitures continue à augmenter. Les véhicules neufs ont ainsi gagné 2,1% l'an dernier, après une hausse de 1,5% en 2013. Le prix des voitures d'occasion en revanche est resté stable (0%). «On peut expliquer en partie cette évolution du prix du neuf du fait de l'augmentation de la TVA et de la baisse des bonus automobiles qui ont un impact direct sur le prix final», expliquent les spécialistes de Drivepad.fr.

Sur 15 ans, l'étude note que les carburants ainsi que l'entretien et la réparation sont des budgets en perpétuelle hausse. Le prix du gazole a doublé (+104%), tandis que le prix du super a explosé de 70% depuis 1998. Les tarifs des pièces détachées et de l'entretien du véhicule ont grimpé de 60%, tandis que ceux des parkings ont pris 48% et des péages, 40%. Seuls, les prix des pneumatiques ont baissé (-5,4%). Sans doute, selon l'étude, un effet de l'essor de la vente de pneus en ligne.

Voiture laissée au garage

D'après une récente étude de l'Insee, le premier poste de dépenses liées à l'automobile, hors acquisition du véhicule, est le carburant (31% du budget en 2013). Les ménages ont ainsi dépensé 37,8 milliards d'euros cette année-là pour remplir leur réservoir. Suivent l'entretien (33,3 Mds€) et l'assurance (7 Mds€).

Pour soulager le budget des ménages, dont 11% des dépenses restaient consacrées à l'automobile en 2013, selon l'Insee, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal est partie en guerre contre les sociétés d'autoroutes. Après des semaines d'hésitation, le gouvernement vient de lui donner raison et a décidé de geler les péages au 1er février. Les sociétés autoroutières avaient proposé une augmentation de leurs tarifs de 0,57% à cette date, une proposition que Ségolène Royal avait jugée «inadmissible».

Les ménages, de leur côté, sont nombreux à se serrer la ceinture et à limiter leur usage de la voiture, par exemple en s'équipant de modèles plus économes en carburant, en adoptant une conduite plus souple, ou encore en laissant leur voiture au garage. D'après l'Insee, les dépenses des Français pour leur voiture a ainsi diminué de 2,1% par an en moyenne entre 2007 et 2013.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le vendredi 30 jan 2015 à 17:04

    0.57% de hausse de péages semble inadmissible à l'une de nos ministres mais la FORTE HAUSSE des parcmètres parisiens la laisse indifférente : comprenne qui pourra !

  • pmessag2 le vendredi 30 jan 2015 à 14:48

    C'est n'importe quoi ce titre ! Selon l'article, les péages et les parking arrivent en queue de peloton des augmentation, derrière les réparations, les pièces détachées, l'entretien. Et encore serait-il intéressant de pondérer les valeurs relatives selon la proportion des dépenses dans le budget.

  • pichou59 le vendredi 30 jan 2015 à 14:47

    parking ok mais péage !!!!!