Les Parisiens devront attendre pour avoir le métro toute la nuit

le
3
Les Parisiens devront attendre pour pouvoir prendre le métro toute la nuit en week-end.
Les Parisiens devront attendre pour pouvoir prendre le métro toute la nuit en week-end.

Les Franciliens risquent d'être jaloux. Sadiq Khan, le nouveau maire de Londres, vient d'inaugurer les deux premières lignes de métro ouvertes 24 heures sur 24 le week-end. Le « Night Tube » concernera dans un premier temps les deux grandes lignes de la ville que sont la Central et la Victoria. Mais le service sera progressivement étendu cet automne aux lignes Jubilee, Northern et Piccadilly. Un service qui profitera non seulement aux jeunes, mais aussi à ceux qui travaillent la nuit, les « infirmières et les gardes de sécurité », ainsi qu'aux touristes.

À Paris, les métros s'arrêtent à 2 h 15 les soirs de week-end, et la question de la prolongation du service est régulièrement évoquée. En juillet, la maire de Paris Anne Hidalgo avait présenté un plan d'aide à la vie nocturne de 12 millions d'euros dans le but de « proposer une nuit animée, vivante et respectueuse de tous ». Elle avait aussi commandé une étude sur l'extension des horaires du métro le week-end au Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif). Celle-ci pourrait être terminée à la fin de l'automne.

Déficit et scepticisme à Paris

Dans la capitale française, les horaires du métro n'ont pas changé depuis 2007. Et la RATP et la mairie de Paris ne sont pas optimistes sur l'adoption du modèle londonien. Pour Frédéric Hocqart, conseiller PS délégué à la nuit, la priorité dans le métro serait de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sense78 il y a 3 mois

    La CGT RATP ou les taxis seraient-ils opposés au projet? Non, pas ces forces de progrès...

  • dotcom1 il y a 4 mois

    On n'a pas le métro la nuit, mais on a des voies sur berges désertes avec des marelles peintes dessus. Et toc!

  • mucius il y a 4 mois

    Pas de surprise : dans un pays sclérosé, tout changement est très difficile très long voire impossible. Alors en plus avec une mairie socialiste, une entreprise publique comme la RATP et des syndicats tels que la CGT. Autant dire mission impossible. Malheureusement pour les clients dont c'est le dernier souci des syndicats, de la direction de la RATP voire de la Mairie de Paris.