Les moines de Tibhirine ont-ils été décapités après leur mort ?

le
0
Les sept moines enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 et séquestrés durant plusieurs semaines. Leur assassinat est annoncé le 21 mai de la même année dans un communiqué attribué au GIA.
Les sept moines enlevés dans la nuit du 26 au 27 mars 1996 et séquestrés durant plusieurs semaines. Leur assassinat est annoncé le 21 mai de la même année dans un communiqué attribué au GIA.

Les sept moines de Tibhirine ont probablement été tués plusieurs semaines avant la date du 21 mai 1996 qui avait été avancée dans le communiqué de revendication du GIA algérien, selon les conclusions d'une expertise judiciaire dont l'AFP a eu connaissance jeudi. Trois thèses coexistent pour expliquer ce crime : la version officielle algérienne d'un acte imputable au Groupe islamique armé (GIA), celle d'une bavure de l'armée algérienne, ou celle d'une manipulation des services militaires algériens pour discréditer le GIA ou se débarrasser des moines, enlevés dans leur monastère dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, en pleine guerre civile.

"L'hypothèse d'un décès entre le 25 et le 27 avril 1996, tel qu'il est évoqué dans une pièce de procédure, apparaît vraisemblable", selon les conclusions de cette expertise datée de lundi et présentée jeudi aux proches des sept moines assassinés. Ce délai ne peut que renforcer les interrogations des familles qui doutent de la thèse officielle. Les auteurs d'un communiqué signé du GIA rendu public le 23 mai et daté du 21 avaient revendiqué les assassinats et affirmé avoir envoyé le 30 avril 1996 "un messager à l'ambassade de France" pour "confirmer que les moines sont toujours vivants" ainsi qu'"une lettre qui précise la façon de négocier". Des dates qui ne concordent pas avec l'expertise, dont les résultats ont été présentés jeudi aux familles par le juge antiterroriste Marc Trévidic....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant