Les migrants font leur entrée... au Collège de France

le
0
Un enfant dans la jungle de Calais, en novembre 2015.
Un enfant dans la jungle de Calais, en novembre 2015.

Après s'être penché l'an dernier sur la question de la lumière, le Collège de France consacre son colloque de rentrée, du mercredi 12 au vendredi 14 octobre, au thème des migrations, des réfugiés et de l'exil. Un sujet ô combien actuel. Selon un rapport, publié en juin dernier, par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), les conflits ont poussé, en 2015, plus de 65 millions de personnes sur les routes. Un « record » depuis un demi-siècle. C'est en effet la première fois depuis la création du HCR, en 1950, que le seuil de 60 millions est franchi. À titre de comparaison, le monde ne comptait que 12 millions d'individus déracinés en 2000.

Le nombre de réfugiés est aujourd'hui supérieur à la population totale du Royaume-Uni ou encore à celles du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande réunis ! Si, comme l'exprimait le commissaire européen à l'Immigration Dimitris Avramopolous, « l'Europe fait face à la pire crise de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale », ce constat doit être relativisé. L'esprit du colloque du Collège de France est d'ailleurs de « recontextualiser » cette crise des migrants afin de garder « la tête froide » face à cet afflux massif de femmes et d'hommes, venus d'Afrique ou du Moyen-Orient.

Garder la tête froide

Les débats académiques qui se succéderont dans l'amphithéâtre Marguerite de Navarre, pendant trois jours,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant