Les mensonges des passeurs et une rivière ivoirienne polluée par l'orpaillage

le
0

Sur Facebook, il est facile pour les migrants de trouver le numéro de téléphone d'un passeur. Notre journaliste en a contacté un et constaté qu'il prétendait offrir un voyage simple et sécurisé, loin de la réalité. En Côte d'Ivoire, la rivière Bia a changé de couleur et son eau est devenue impropre à la consommation. En cause, l'orpaillage illégal qui se développe. Enfin, nous ferons un tour du monde d'initiatives qui visent à changer le regard sur le handicap.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant