Les magasins de mode attendent avec appréhension le début des soldes

le
0

Alors que la saison a très mal débuté, les commerçants doivent redoubler d'ingéniosité pour espérer appâter le consommateur, habitué aux réductions.

La pression est à son comble pour les commerçants, à deux jours du lancement des soldes d'été, qui débuteront mercredi. L'enjeu est de taille, puisque ces six semaines de démarques représentent jusqu'à 30, voire 40%, du chiffre d'affaires de bien des enseignes, malgré la montée en puissance des promotions hors périodes de soldes.

Les magasins ont pourtant du mal à croire que les soldes pourront rattraper un début de saison catastrophique. La faute aux climats économique, météorologique et social, tous au mieux incertains voire en berne. Rayons remplis de marchandises mais boudés par les clients, les commerces sont acculés à tester de nouvelles formes de publicité pour susciter l'attrait des consommateurs, comme par exemple l'envoi de SMS ciblés.

» Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le Figaro du lundi 20 juin, et dès à présent sur le Web, les mobiles et les tablettes pour les abonnés Figaro Premium.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant