Les loyers augmenteront peu cette année

le
0

L'indice de référence des loyers (IRL), utilisé pour la révision des loyers d'habitation en cours de bail, a progressé de 0,47% au troisième trimestre. Il s'agit de la plus faible augmentation depuis début 2010.

Les loyers des locataires déjà dans les murs augmenteront peu cette année. L'indice de référence des loyers (IRL), qui sert de base à la révision annuelle des loyers en cours de bail, a progressé de 0,47%. Il s'agit de la plus faible augmentation depuis le premier trimestre 2010 (+0,09%).

L'indice IRL est indexé sur l'inflation qui ne cesse de ralentir. En septembre, les prix à la consommation ont ainsi augmenté de 0,3% seulement sur un an. Suivant le ralentissement de l'inflation, l'indice de référence des loyers baisse depuis la fin de l'année 2012 (+1,88% au quatrième trimestre alors). Mais le recul s'est accentué cette année. Au premier trimestre, l'indice de référence des loyers a progressé de 0,60%, et de 0,57% au deuxième. Si le recul de l'inflation se poursuit, cette tendance baissière se poursuivra. Fin 2009, l'indice avait reculé de 0,06% au dernier trimestre.

Quoi qu'il en soit, en ce moment, les propriétaires bailleurs peuvent augmenter de 0,47%, les loyers des logements dont les baux arrivent à échéance au troisième trimestre. À condition que le contrat de location prévoie une révision annuelle des loyers.

Les loyers facturés aux nouveaux locataires (à la signature du bail) marquent aussi le pas depuis deux ans. Entre janvier et fin août, ils ont progressé de 0,7% (hors charges) en moyenne, selon l'Observatoire des loyers Clameur. En 2013, ils avaient augmenté de 0.6% (hors charges), en moyenne pour une inflation de 0.9%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant