Les indiscrets du "Point" - Fleur Pellerin, François Fillon, Marine Le Pen

le
0
De gauche à droite : Fleur Pellerin, François Fillon et Marine Le Pen.
De gauche à droite : Fleur Pellerin, François Fillon et Marine Le Pen.

Dans le bureau d'el-Assad le lendemain des attentats

Le samedi 14 novembre au matin, alors que la France est sous le choc des attentats, Thierry Mariani et quelques parlementaires pénètrent dans le bureau de? Bachar el-Assad, au palais présidentiel de Damas. Si la rencontre visait d'abord à évoquer le sort des chrétiens d'Orient, le député LR du Vaucluse a aussi demandé au dictateur ­syrien s'il accepterait que ses services secrets donnent des informations sur Daech aux services français. Réponse tranchante d'el-Assad?: «?Il n'en est pas question. En matière de coopération, je n'accepte que des échanges?», dit-il, avant de se lancer dans une violente diatribe contre François Hollande et Laurent Fabius, les accusant d'être responsables de ­l'essor de l'organisation terroriste en Syrie.

Le Pen et le «?plouc?» Bertrand

Tête de liste FN en Picardie-Nord-­Pas-de-Calais, Marine Le Pen estime que son rival (LR) Xavier Bertrand fait une mauvaise campagne. «?En frappant aux portes des électeurs, il se présente comme un simple assureur, il dit?: Moi, je suis un plouc. Comment voulez-vous que les électeurs aient envie de voter pour un plouc???» s'amuse-t-elle en privé tout en l'imitant.

Fillon fait un don

François Fillon a versé cet automne une partie de sa dotation parlementaire au lycée français de Damas. Un choix qui ne surprend pas de la part de l'ex-Premier ministre,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant