Les "idées pour la France" de Nicolas Sarkozy

le
0
Nicolas Sarkozy au Parc des princes, le 30 septembre 2014.
Nicolas Sarkozy au Parc des princes, le 30 septembre 2014.

C'est sans doute au sujet du statut des fonctionnaires que les "idées pour la France" exposées par Nicolas Sarkozy dans une interview exclusive au Figaro Magazine risquent de provoquer le plus de réactions. Celui qui est donné favori dans la course à la présidence de l'UMP suggère en effet dans les colonnes de l'hebdomadaire, à paraître vendredi, de créer "un nouveau contrat de cinq ans dans la fonction publique", ce qui reviendrait de fait à mettre fin à l'emploi à vie dont jouissent les fonctionnaires.

Autre mesure qui irait dans le sens d'un alignement sur le privé : l'ancien président entend "rétablir le jour de carence" pour les fonctionnaires (mesure instaurée par le gouvernement Fillon en 2012 et retirée en janvier 2014) et "revenir au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite" dans toute la fonction publique, nationale, territoriale et hospitalière.

Toujours dans le registre de l'emploi, si Nicolas Sarkozy ne se prononce pas stricto sensu pour la suppression des 35 heures, il souhaite autoriser les entreprises qui veulent y renoncer à pouvoir le faire, "par une négociation interne". L'ancien chef de l'État, visiblement nostalgique de son mandat élyséen, entend réhabiliter une autre mesure phare de son quinquennat : les heures supplémentaires déchargées et défiscalisées.

Référendum mania

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ex-président sait appuyer là où cela fait mal pour...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant