Les homosexuels doivent-ils pouvoir donner leur sang ?

le
0
Les homosexuels et bisexuels hommes ne peuvent donner leur sang, interdiction fondée sur le risque de contamination.
Les homosexuels et bisexuels hommes ne peuvent donner leur sang, interdiction fondée sur le risque de contamination.

Jeudi, la quatrième chambre de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) jugera si la France est fondée à exclure de manière permanente du don de sang les homosexuels et les bisexuels masculins. Depuis une première circulaire de 1983, fixant les critères de sélection des donneurs de sang, cela leur est en effet formellement interdit. Aujourd'hui, l'Établissement français du sang (EFS) applique à la lettre l'arrêté ministériel du 12 janvier 2009. Ce dernier, transpose la directive européenne 2004/33/CE du Parlement et du Conseil, selon laquelle sont exclus du don de sang les "sujets dont le comportement sexuel les expose au risque de contracter des maladies infectieuses graves transmissibles par le sang".Or, le 1er octobre dernier, le tribunal administratif de Strasbourg a sursis à statuer sur une affaire dans laquelle un homosexuel, Geoffrey Léger, a attaqué l'EFS pour avoir refusé son don de sang à cause de sa simple orientation sexuelle. La juridiction strasbourgeoise attend la décision de la Cour européenne sur la conformité de la loi française au droit européen pour se prononcer. "L'orientation sexuelle n'est pas en soi un risque" Le débat n'est pas nouveau. Déjà en 2012, François Hollande, alors candidat à la présidentielle, répondait à un questionnaire rédigé par SOS homophobie en ces termes : "Oui, je mettrai fin à l'exclusion du don de sang, parce que chaque prélèvement est contrôlé d'abord, et parce qu'il est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant