Les hésitations de Macron

le
0
Emmanuel Macron, ministre de l'Économie.
Emmanuel Macron, ministre de l'Économie.

L'annonce, faite sur Facebook vendredi par Emmanuel Macron, a levé pas mal de fantasmes. Ça y est, le jeune ministre de l'Économie va-t-il enfin "se lancer" - Vers 2017 ? 2022 ? Va-t-il annoncer la création de son club, de son mouvement, de son association, de quelque chose en tout cas qui dirait tout de son désir d'avenir ?

Cette hypothèse a été évoquée par le ministre avec le petit cercle de politiques qui l'accompagne. Le sénateur François Patriat, les députés Stéphane Travers, Richard Ferrand, Pascal Terrasse, Arnaud Leroy ou encore Corinne Ehrel, etc. Même le lieu, Amiens, ville natale du ministre de 38 ans, a été choisi parce qu'il a "du sens" : "Emmanuel est du coin, il y a une filiation territoriale et puis c'est une région qui souffre", développe un de ses proches.

"C'est encore très incertain"

Pourtant, rien ne dit qu'Emmanuel Macron va aller au bout ce soir. "Oui, c'était envisagé, mais c'est encore très incertain", répond le député de l'Ardèche Pascal Terrasse, qui lui conseille, comme d'autres, d'attendre. La raison qu'ils avancent : le timing. En plein débat sur la loi El Khomri à l'Assemblée nationale, alors que la mobilisation sociale se poursuit et, surtout, alors qu'un conseil national du PS doit entériner ou non le principe de la primaire samedi, une telle déclaration d'Emmanuel Macron pourrait passer pour une provocation.

Plus généralement, son plan semble...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant