"Les Guignols" : échange houleux entre Morano et Gaccio

le
0
Nadine Morano, photo d'illustration.
Nadine Morano, photo d'illustration.

Si de nombreux hommes politiques ont déploré l'annonce du potentiel arrêt des Guignols publiquement, Nadine Morano, elle, s'en est réjouie. Alors que la rumeur de la possible fin du programme battait son plein, l'eurodéputée a envoyé un SMS à Bruno Gaccio pour lui dire « a tchao ». « Les Guignols c'était bien quand c'était toi », a écrit Nadine Morano à l'humoriste. « Ma marionnette n'était pas une caricature mais une créature pour me nuire. D'ailleurs plus personne ne regardait. A tchao et au plaisir de ne plus m'y voir » Bruno Gaccio lui a répondu in extremis : « Plus bête que ce texto, je ne connais que votre carrière. Bonne route », et a publié son échange avec la députée sur Twitter dans la soirée où il a été repris plus de 2 000 fois.

La classe politique mobilisée

Jeudi, dans L'Opinion, Nadine Morano se réjouissait de voir sa marionnette disparaître. « Les Guignols m?ont présentée comme une illettrée alors que j?avais un bac + 5, j?étais ministre, je suivais mes dossiers. Cela a fait souffrir mes proches, c?était de la méchanceté pure », a-t-elle expliqué. Une opinion minoritaire, donc, au sein de la classe politique, elle, plutôt solidaire. Ainsi, Cécile Duflot a repris les codes de langage de sa marionnette pour dénoncer : « C'est qui le bol... os qui veut arrêter Les Guignols ? Un actionnaire qui n'aime pas l'ironie... pas rassurant... » Quant à Alain Juppé, il a changé sa photo...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant