Les gagnants et les perdants du nouvel organigramme des Républicains

le , mis à jour le
0
François Fillon a changé l'organigramme des Républicains (photo d'illustration). 
François Fillon a changé l'organigramme des Républicains (photo d'illustration). 

Fraîchement élu à la primaire à droite, François Fillon a réorganisé le parti Les Républicains avec deux objectifs : le transformer en machine de guerre pour la présidentielle et rassembler son camp. Résultat, la nouvelle nomenclature mitonnée par le chef Fillon et validée par le bureau politique de ce mardi 29 novembre ressemble à une armée mexicaine. Une armée qui n'a plus de président officiel, mais qui sera tout de même dirigée par François Fillon, « le vrai patron du parti », a déclaré son fidèle lieutenant Jérôme Chartier. Évidemment, le nouveau leader de la droite n'a pas logé tout le monde à la même enseigne. Revue des troupes.

« Je reste donc le premier vice-président du parti »

S'il n'a pas conservé sa toque de chef du parti par intérim transmise par son mentor Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez a tout de même obtenu la vice-présidence qu'il partage avec la filloniste Isabelle Le Callennec. Un statu quo que le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a eu du mal à admettre puisqu'il a déclaré en bureau politique : « Je reste donc le premier vice-président du parti. » Laurent Wauquiez a-t-il oublié la galanterie ?

Il semble que ses menaces de devenir « l'opposant » de François Fillon si ce dernier lui « coupait la tête », c'est-à-dire s'il le nommait « membre d'une direction collégiale où tout le monde se...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant