Les français sont-ils prêts pour une rupture libérale ? (VIDEO)

le , mis à jour à 14:12
4

C'est une tendance, les français semblent se méfier du libéralisme : selon un sondage IFOP, ils sont 58 % à souhaiter un Etat plus interventionniste. Pourtant, un certain libéralisme semble progresser dans les idées. Comment expliquer ce renouveau libéral ? Qu'est ce qu'être libéral aujourd'hui ? Y a-t-il un libéralisme de gauche et de droite ? Les explications de Gaspard Koenig, président du think tank Génération Libre, auteur de "Le révolutionnaire, l'expert et le geek", publié chez Plon. Ecorama du 27 avril 2016, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • VERBALOT le mercredi 27 avr 2016 à 19:39

    La fable des abeilles. C'est vrai qu'il y a encore du gras à gagner sur la classe moyenne. Plus beaucoup mais d'après nos maitres, c'est encore trop. C'est vrai que dans l'idée, c'est séduisant mais il faut encore convaincre la classe laboriuse de creuser sa tombe. Allez, un peu d'effort, la terre est meuble.

  • sibile le mercredi 27 avr 2016 à 15:52

    650 milliards de dépenses sociales chaque année : plus socialiste que ça, tu meurs ....

  • glitzy le mercredi 27 avr 2016 à 14:42

    Wow, jlshil ! Le secteur public accapare 57% du PIB pour le redistribuer ou consommer, et vous penser être en plein libéralisme ? Sérieusement...

  • jlshil le mercredi 27 avr 2016 à 14:21

    Question assez hallucinante! Nous SOMMES en plein libéralisme ! C'est une machine qui broie tout ce qu'elle croise et qui annéantie le vivre ensemble, sans foi et qui veut surtout s'affranchir de toute loi, semant la désolation, et en ce sens , anarchisante dans le mauvais sens du terme! c'est bien plutôt une rupture avec le libéralisme dont ildoit être question !