Les Français sont de plus en plus contraints de rester locataires

le
14

Selon une étude réalisée par Orpi, les demandes de location ont augmenté de plus de 50% sur le réseau, pendant que les demandes de transaction chutaient de 7%.

De plus en plus de Français, en particulier des familles et des retraités aux revenus modestes, sont contraints de rester locataires, faute de pouvoir accéder à la propriété, constate jeudi le réseau immobilier Orpi. Au premier semestre, le réseau a vu bondir de plus de 50% les demandes de location enregistrées sur son site internet, tandis qu'en parallèle les demandes de transaction chutaient de 7%, indique-t-il dans un communiqué.

Cette tendance «n'est malheureusement pas une surprise», dans un contexte de morosité économique, de chômage en hausse et d'absence de mesures «concrètes et rapides prises par le gouvernement» pour soutenir l'accession à la propriété, estime le président d'Orpi, Bernard Cadeau. Ainsi «de plus en plus de Français, en particulier les primo-accédants et les ménages modestes, sont-ils contraints de se tourner vers la location», alors que les prix immobiliers demeurent élevés, que la construction de logements neufs est en panne et qu'accéder à la propriété est «compliqué», poursuit-il.

L'accès à la propriété de 30.000 ménages mise en péril

Encore très présents sur le marché de la location, les étudiants et les «tout jeunes couples» sont aujourd'hui rejoints par des familles ou retraités à revenus modestes, leurs moyens ne leur permettant plus d'accéder à la propriété, note le réseau. Ainsi la part des primo-accédants dans l'accès au crédit a-t-elle «diminué de 9% depuis 2009», note encore Bernard Cadeau.

L'Assemblée a voté mercredi le report d'un an d'une mesure d'économie contenue dans le projet de budget 2015, qui aurait mis en péril l'accession à la propriété de 30.000 ménages modestes par an. La quasi-suppression de l'APL (aide personnalisée au logement) accession devait être restreinte aux seuls ménages dont les revenus auraient chuté de plus de 30% par rapport au moment de la signature du prêt immobilier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lio3 le vendredi 7 nov 2014 à 15:49

    Ca va en laisser plus d'un sur le carreau quand on va decrocher d'un coup. Une generation c'est 25 ans, la duree actuelle d'un credit c'est aussi 25 ans la derniere crise c'est 1991 donc attachez bien votre ceinture ca va decoiffer dans la descente

  • salaf67 le vendredi 7 nov 2014 à 13:58

    Et alors? Ce n'est pas un drame social. A quoi bon que de se mettre la corde au cou avec un emprunt à perpétuité si les moyens manquent.Sans location le marché immobilier serait en faillite. Et chacun doit rester dans un budget responsable. On ne peut rouler en Mercedes Classe S si le budget ne permet qu'une Renault Twingo.

  • ttini le vendredi 7 nov 2014 à 13:37

    effectivement ça fait peur d'acheter un bien qui vaut 100 aujourd'hui et qui n'en vaudra plus que 60 dans quelques années

  • M2140153 le vendredi 7 nov 2014 à 12:22

    Dans quelques années… Mais vu la longueur du cycle de hausse qu'on vient de vivre, le délais risque d'être long. ----- De plus, on rentre probablement dans un environnement économique dont on n'a pas l'habitude : http://www.la-boite-a-finances.com/blog/deflation/

  • M912955 le vendredi 7 nov 2014 à 10:14

    Aujourd’hui il faut vendre pour ceux qui peuvent et louer.. et revenir ds qq années à l'achat

  • sidelcr le vendredi 7 nov 2014 à 10:01

    Pas un mal pour ceux qui ne peuvent pas acheter de la qualité car les "maisons "actuelles seront bonnes à détruire dans 30 ans .

  • zzzle le vendredi 7 nov 2014 à 09:38

    Cela vous étonne avec tous ces plans sociaux qui détruisent notre économie et le dumping social de l'UE et ...du monde !

  • supersum le vendredi 7 nov 2014 à 09:37

    Il y a du souci à se faire, à titre personnel c'est 3 propositions de locations en moins dans des zones tendues

  • s.jansse le vendredi 7 nov 2014 à 08:38

    c est n importe quoi mieux vaut etre locataires que proprio... surtout avec leur maisons papier consommables...

  • zeisuke le vendredi 7 nov 2014 à 07:48

    oui @M21 je suis d'accord et je rajouterai être locataire aujourd'hui c'est être libre de ne pas se faire plumer par les futures taxes sur l'immobilier.De plus le vrai propriétaire c'est celui qui n'a pas de crédit en cours sinon il est locataire de sa banque.