Les Français ont roulé moins cher en 2013

le
0

La stabilité des prix des carburants et les efforts sur les prix consentis par les constructeurs ont contribué à faire baisser la facture.

Les automobilistes peuvent se réjouir, ils ont moins dépensé en 2013 que l'année précédente. Selon une étude publiée ce jeudi par l'Automobile Club, véhicules essence et diesel ont été logés à la même enseigne, les coûts diminuant de 4 à 6%. Une première depuis sept ans.

Principale cause de cette baisse: les efforts consentis par les constructeurs sur leurs prix. «Le gain a été particulièrement important sur le poste 'achat et reprise'», précise Christian Scholly, directeur général adjoint de l'Automobile Club. «Les constructeurs ont également produit des moteurs moins gourmands en carburant.» La stabilité des prix des carburants et la hausse contenue du coût de l'entretien et de l'assurance du véhicule ont elles aussi contribué à faire baisser la facture finale.

Le diesel moins intéressant que l'essence

Autre enseignement de l'étude: le diesel n'est plus la solution miracle pour dépenser moins. La stabilisation des prix des carburants a rendu les véhicules diesel financièrement moins intéressants que leurs homologues essence pour les automobilistes qui parcourent moins de 17.900 kilomètres par année. La Renault Clio diesel se révèle ainsi 4,10% plus onéreuse que la version essence. Et pour ceux qui seraient tentés par les voitures «low cost», à l'instar de la Dacia Logan, attention aux désillusions. Si le prix d'achat est en moyenne inférieur de 30% à celui d'autres véhicules, le véhicule «low cost» se révèle gourmand en carburant. La Logan coûte ainsi 12% de plus en carburant que sa cousine Clio diesel. Au total, la différence de coût chute à «seulement» 16%.

L'hybride, encouragé par le gouvernement par le biais du bonus écologique, reste l'apanage de ceux qui ont les moyens de leurs convictions vertes. A l'achat comme à l'usage, la Toyota Prius est nettement plus chère que les véhicules diesel: le surinvestissement est de 14% par rapport à la Peugeot 308, par exemple.

Reste à savoir si cette baisse du budget automobile peut perdurer. Une remise en cause du bonus écologique pourrait à nouveau faire grimper la facture l'année prochaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant