Les Français discrets sur l'argent, même au sein du couple

le
0

Plus de 40% d'entre eux jugent normal de ne pas tout dévoiler sur leurs finances personnelles à leur conjoint. Un record en Europe.

Dès qu'il s'agit d'argent, les Français sont volontiers cachottiers, même avec l'élu de leur cœur… Pour 42% d'entre eux, il est normal d'avoir des secrets en matière d'argent et de finances personnelles au sein du couple, selon une étude Ipsos menée pour l'observatoire ING. C'est le score le plus élevé de tous les pays d'Europe. Les Français sont ainsi moins francs encore avec l'être cher que les Turcs (38%) ou Britanniques (37%). Les plus transparents sont les Hollandais. Aux Pays-Bas, 13% seulement des sondés admettent une telle discrétion envers le conjoint.

Mais juger normal de ne pas tout dire…. ne veut pas dire mentir ou dissimuler son patrimoine. Au total, seuls 14% des Français estiment que leur partenaire ne connaît pas l'exhaustivité de leur situation financière globale et de leur épargne. Et ils ne sont que 13% à ne pas dévoiler le vrai montant de leurs achats à leur compagnon.

Ces petites dépenses qu'on n'avoue pas

Pour les 87% restants, la franchise prime. Et là, les Français font preuve de plus d'honnêteté que beaucoup d'Européens. Seuls les Hollandais (qui donnent le véritable montant de tous leurs achats à 93%) et les Belges (90%) font mieux.

Autre enseignement de l'étude: les jeunes générations affichent plus d'indépendance dans la gestion de leur argent au sein de leur couple. Presque un Européen sur trois (29%) entre 25 et 34 ans a caché une dépense à son conjoint sur les douze derniers mois. Les plus de 55 ans ne sont que 13% à en avoir fait autant. De même, 20% des 18-35 ans déclarent avoir une dette dont ils n'ont pas envie de parler avec leur partenaire, alors qu'ils ne sont que 9% chez les plus de 55 ans.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant