Les fous d'Allah sont-ils malades ? (1/6)

le
1
Omar Mateen, 29 ans, auteur de la fusillade d'Orlando, soupçonné d'avoir agi au nom de l'État islamique.
Omar Mateen, 29 ans, auteur de la fusillade d'Orlando, soupçonné d'avoir agi au nom de l'État islamique.

Et soudain, un fou endeuille l'Amérique. Une cinquantaine de morts dans une boîte gay d'Orlando fusillés, selon les premiers éléments de l'enquête, au nom de l'organisation État islamique (EI). Plusieurs fois, ces dernières années, le FBI avait nourri des soupçons à l'encontre du meurtrier, sans jamais réussir à les étayer. Omar Seddique Mateen, 29 ans, était donc libre d'acheter des armes. Interrogée, sa famille dément un quelconque lien avec le djihadisme, mais parle d'un jeune homme « instable mentalement ». Jamais son ex-compagne, victime de violences conjugales, ne l'avait entendu soutenir le terrorisme ou l'islamisme radical. « Il était évidemment profondément dérangé et traumatisé », a-t-elle confié. Les investigations devraient révéler, dans les prochaines heures, le véritable mobile du tueur : a-t-il agi en raison d'une « homophobie viscérale », comme le dit son père ? En soutien à Daech, comme le supputent d'autres ? À cause d'une maladie mentale ?

À chaque attentat, le même réflexe : on aimerait les savoir fous à lier. Atteints d'une pathologie qui expliquerait leurs actes et qui nous permettrait, rassurés, de les oublier au fin fond d'un asile. Oui, mais voilà : les djihadistes sont-ils malades ? « Quand je les ai devant moi, là, à les interroger, j'ai parfois tendance à me dire qu'ils sont un peu zinzins. Médicalement, ils ne le sont pas », assure un magistrat du pôle antiterroriste de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 il y a 6 mois

    Tous ces terroristes sont considérés comme déséquilibrés ; assurément ; tous ces terroristes semblent avoir la même religion (il est interdit ici de préciser laquelle) ; tous ces gens s'en réclament....