Les films de propagande de Daech toujours accessibles sur le Net

le , mis à jour le
0
Plusieurs vidéos expliquent sur Internet que le djihad est une obligation pour les bons musulmans. 
Plusieurs vidéos expliquent sur Internet que le djihad est une obligation pour les bons musulmans. 

C'est un film fait de bric et de broc qui circule sur Internet depuis plus de quatre ans. Un moyen-métrage de quarante-huit minutes dont les services français attribuent la réalisation à Mourad Fares et Omar Diaby, alias Omar Omsen, seul crédité au générique. Deux Français suspectés d'avoir été des "recruteurs" de Daech, le premier aurait notamment amené le 3e membre du commando ayant attaqué le Bataclan de Strasbourg en Syrie. Intitulé Al Madhi et le second califat, ce "documentaire" de propagande djihadiste est toujours accessible aujourd'hui sur de nombreux sites de streaming vidéo.

Ce film revient sur la cinquantaine de hadiths (paroles attribuées au prophète Mahomet dans la tradition musulmane) évoquant la venue d'un "envoyé de Dieu", le Mahdi, au moment de la fin des temps. Il accrédite l'idée que ce personnage serait sur le point de revenir tant le monde dans lequel nous vivons est troublé.

Cette figure du Mahdi est régulièrement utilisée par les propagandistes du djihad. "L'élu inspire toutes les origines et toutes les croyances. (...) Il devient chevaleresque et guide", décrypte l'anthropologue Dounia Bouzar, qui décortique, depuis plusieurs années, la rhétorique des soutiens de l'État islamique sur le Net.

Un pitch de série B

Réutilisant des images tirées de films divers contant tantôt la vie de Saladin, tantôt celle de Mahomet et même de Jésus, mais aussi des fictions historiques...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant