Les droits des Iraniennes : enjeu entre conservateurs et progressistes

le
0

L'arrivée au pouvoir du président Rohani, il y a deux ans, avait suscité de nombreux espoirs pour faire avancer les droits des femmes en Iran. De fait il y a quelques progrès, mais aujourd'hui les conservateurs contre-attaquent. Dans la fonction publique, des quotas sont mis en place pour limiter leur embauche ; les athlètes de haut niveau n’ont toujours pas le droit de voyager sans l’autorisation de leur mari et le port du voile redevient strict.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant