Les dernières minutes du père Jacques Hamel

le
0
Le 2 août 2016, lors des funérailles du prêtre Jacques Hamel à la cathédrale de Rouen.
Le 2 août 2016, lors des funérailles du prêtre Jacques Hamel à la cathédrale de Rouen.

Tout est minutieusement relaté, minute par minute, certains détails n'ayant encore été rapportés par aucun média. L'arrivée au début de la messe d'un jeune homme « aux airs d'étudiant », ouvrant la porte de la sacristie et questionnant aimablement s?ur Huguette, avant de se représenter dix minutes plus tard, habillé de noir, en hurlant que les chrétiens sont les ennemis de l'islam. Le violent dialogue entre le père Jacques et ses assassins, la brève résistance de ce dernier, les deux coups de couteau fatals. Et surtout l'ahurissante conversation qui s'engage ensuite entre les djihadistes et la plus âgée des religieuses, s?ur Danielle, alors que deux corps sont à terre, celui du père et celui d'un vieux paroissien, et alors que les trois femmes serrées les unes contre les autres sont convaincues de connaître bientôt le même sort.

Le calme est comme revenu, on parle de Jésus, du Coran, de la peur de mourir, l'une réclame de s'asseoir, l'autre de ramasser sa canne, et il leur est répondu, alors que le sang coule de la gorge du père, avec politesse et douceur.

LIRE aussi Le père Jacques Hamel victime martyre du djihad ordinaire et Saint-Étienne-du-Rouvray : le récit glaçant des trois religieuses

Martyr

Jan De Volder n'est pas journaliste. Il est historien, titulaire de la chaire Religions et paix à l'Université catholique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant